Mont Gerbier de Jonc, au sommet, suite et fin.

Début de l’ascencion ICI

Grimper, souffler n’est pas jouer, suer …

Stopper pour admirer la vue sublime.

vue1

Se dire : » je suis déjà monter si haut ? »

Lever la tête mais ne jamais apercevoir le sommet … hum ?

toujoursplushaut

Croiser des gens qui redescendent dépités : entendre :

« le chien n’a pas pu passer l’endroit des cordes »…

« Hum ? Des cordes ? Quelles cordes ? Pourquoi des cordes … ? « 

Grimper encore…

Souffler regarder, s’émerveiller, l’horizon n’a pas de limite.

vue2

Avancer et entendre soudain une femme gémir :

« Non non et non je te dis que ça je ne pourrais pas le faire ! »

Il y a embouteillage, c’est le passage des cordes… je ne vois guère de quoi il s’agit mais cette dame est en train de supplier sa fille de ne pas insister car elle est tétanisée de peur.

Là j’avoue, il y a un petit frisson.. on se dit, c’est peut-être le moment d’arrêter et de redescendre ? Et là soudain de réaliser la difficulté de la descente !!!  Ma soeur est passée, des enfants sont passés … mon mari attend  pour me tendre la main… allez zou, c’est presque la fin on se secoue.

Et franchement franchement ça valait le coup.

etlàhaut

(photo monsieur mari)

Cette photo juste pour prouver que : oui je l’ai bien grimpé ce Mont Gerbier ! Et en haut de drôles de petites statues de pierres que tous les grimpeurs agrandissent au fil du temps, c’est superbe. Avec en toile de fond, un paysage extraordinaire.

enhaut2

Monsieur mari reste rêveur. C’est l’instant de méditation …

réflexion

Tout en admirant le panorama je m’interroge.

sommets

Et la descente ????

Rien que d’y penser je frémis…

Mais heureusement, il y a un autre chemin… (encore des cordes mais si mais si) et heureusement, la nature nous a doté de derrière… !!! Celui-là croyez-moi je vais m’en servir !

(photo de monsieur mari)

surlesfesses

Tant pis pour le style pas très élégant, je m’éclate !

Arrivée en bas, on lève la tête et on se dit : j’ai vaincu, je l’ai fait. Et ça fait plaisir.

vaincu

Pour ceux qui se demandent s’ils pourraient faire cette balade je dirai :  pas de tennis en toile ou de sandalette (ça fait sourire mais j’en ai vu redescendre), chaussure de marches, pas de touts-petits sur le dos (ça fait sourire mais j’en ai vu redescendre aussi) et pas de chiens, ils ne peuvent pas passer les endroits difficiles où les cordes sont tendues pour s’accrocher.

La montée est plus dure que la descente et si vous êtes sujet au vertige, s’abstenir.

Cette montée sera plus qu’un souvenir.

enhaut

C’est une victoire sur soi concrétisée par le petit caillou déposé là.  🙂

 

 

Advertisements

86 réflexions sur “Mont Gerbier de Jonc, au sommet, suite et fin.

  1. Pingback: Quand la montagne s’halloween aussi…. | Instants Fugitifs

  2. Coucou Cathy ! Pendant que tu t’amusais à la source de la Loire, je faisais le tour des 4 sources (partage des eaux) dans le massif du Gothard. Je te déconseille au vu de tes réticences sur pierres avec cordes ! Bisou

  3. Bravo pour la grimpette !!! c’est vrai qu’une fois en haut … on dit « çà valait le coup ! » J »ai aussi rencontré de ces petits tas de pierres …
    C’est super !
    Gros bisous, bon dimanche

  4. Pingback: Entre le Mont Gerbier de Jonc et le Mont Mézenc : le lac de St martial (07) | Instants Fugitifs

  5. Bravo! Avec un mari sujet au vertige, je ne suis pas prête de monter la-haut! Alors je profite du paysage grace à tes photos, c’est beaucoup moins fatigant! Hihi! Bon dimanche A+

  6. Bonjour Cathie,
    Je vais dire comme beaucoup BRAVO. Oui, tu peux être fière et je suis certaine que ce massif était plus difficile que certains des endroits en plus haute altitude ou je vais. Car il ne faut pas croire ce n’est pas la hauteur qui rend la rando plus dure.
    Ce Mont Gerbier me fait penser au Massif du Granier en Savoie pas très très haut mais combien difficile et pour redescendre il y a des échelles de fer ancrées dans le rocher. Ceux qui ont le vertige doivent s’abstenir !
    Nous y sommes allés une seule fois ….. c’est pour te dire. Déjà, nous choisissons nos randonnées par rapport à nos chiens et nous évitons les précipices et les endroits dangereux pour eux.
    Puis une autre chose que je remarque sur tes photos …. c’est le monde (tout comme au Granier) …Je n’aime pas. J’ai besoin de cette solitude en montagne pour me sentir bien, les gens me dérangent.
    Bises Cathie et très bon dimanche

    • Le monde je n’ai pas aimé du tout non plus, si je devais le refaire j’éviterai l’été c’est clair et surtout le mois d’Août. J’ai fait plus dur dans ma jeunesse (sans vouloir parler comme une grand-mère que je suis pourtant lol) mais à 50 ans la difficulté vient souvent du dos qui a du mal à suivre avec les sciatiques qui s’expriment toujours quand il ne faudrait pas 🙂 C’est là que tu vois quand même que tu prend un petit coup de vieux et tu ne peux plus galoper comme avant, qu’il faut se poser, faire des balades autrement… avec un autre état d’esprit en respectant un autre rythme… cela a cependant pour avantage de bien profiter des paysages. J’ai beaucoup aimé tes trois derniers articles belle journée à toi

  7. Tu peux être fière de toi.
    Et tu as raison, il y a une foule de gens qui voudraient la nature aussi facile qu’un centre ville. Et non, il faut de vraies chaussures.

  8. Génial tu y es arrivée et tu peux être fière de l’avoir fait ! et qu’elle récompense de se dire j’y suis arrivé et j’ai posé ma petite pierre 🙂 mais je ne sais pas si je pourrais le faire avec le vertige dur dur…
    Merci pour ces belles photos, la nature est tellement belle à qui sait la regarder
    Gros bisous à vous deux & douce soirée

    • Ma sœur qui a le vertige a réussi … parfois on arrive à se dépasser surtout à plusieurs et puis dis-donc, tu ne m’a pas donné l’impression d’avoir tant le vertige que ça au château, tu t’en est bien tirée !!! bises

  9. Bonsoir Kat, bravo et belle balade, mais dit moi c’est lequel ton petit caillou? Que je le ramène….. lol…
    Bon WE, bises.

  10. superbe ! j’y suis allee il y a 3 ans avec mon plus jeune fils un grand gaillarde de 2 m qui a fait ça ! comme cela !!!!!
    moi je n’aurais pas pu ! j’ai garde le chien !!!!!
    le monsieur dans sa caravane qui fait payer est toujours la ? il ne voulais pas que je passe de l’autre cote !!!!
    bonne soiree

  11. Beaucoup de difficultés pour y arriver,mais la vue en valait la chandelle, que c’est beau!
    Trop bien la descente sur les fesses
    Passe une belle soirée
    Bises

  12. Bravo Cathie , je l’ai fait il y a 10 ans avec les filles , c’est vrai , on est très heureux de s’être surpassée!
    Tes photos sont superbes et éloquentes .
    Moi aussi , j’ai mis mon petit caillou!
    Douce soirée, bises Cathie

  13. Et bien là, je te tire mon chapeau parce que je n’aurai absolument pas pu le faire. Plus maintenant. Lorsque je faisais de la rando en Pays Basque, j’ai eu aussi des grands moments de solitude n’étant pas certaine du tout d’arriver à passer certaines difficultés mais j’ai réussi à les vaincre grâce aux personnes qui m’accompagnaient. Alors je comprends très bien ce dont tu parles. Et quand on arrive au sommet, on est fière de soi et on est superbement récompensée de l’effort fourni et du dépassement de soi-même. Mais je le redis, maintenant je ne peux plus car le vertige m’a rattrapée ! Quant aux descentes sur le derrière, j’ai fait aussi ! 🙂 Ta récompense est ce paysage, ce point de vue sublime. Magnifique !
    Bises, Cathie, et encore bravo.

  14. Sortir de sa zone de confort et se dépasser apporte du bon !! et chacun à sa vitesse car on n’a plus 20 ans
    pour autant là haut çà vaut la peine de la grimpette !!! bravo à vous !

  15. Rien qu’à voir la descente,je me dis que je pourrais pas monter là-haut et puis,j’ai le vertige.Il faut de bonnes chausures et voir où mettre les pieds mais à trois,on s’encourage et le but atteint,c’est du bonheur en voyant ton visage rayonnant.Tu es montée,tu as vaincu et tu as posé ta pierre.Restent le photos comme souvenirs.
    Belle prouesse!Bravo.

  16. Merci de l’avoir faite pour moi … et félicitations ..
    j’aurais bien voulu voir à quoi ressemble les cordes ??
    bonne journée

  17. Et c’est ici que La Loire commence, je suis assez content pour un Nantais de voir la source de mon fleuve. Les tas de cailloux c’est super sympa de la part des grimpeurs 🙂

  18. Bonjour Cathie
    Jolies photos; Je n’ai pas eu la chance de voir ce joli panorama, quand j’ai fais la montée du Mont en un clin d’oeil le sommet était dans les nuages. Malgré tout un super souvenir. Amitiés bisous.

  19. Bonjour Cathie,

    Bravo!!!! L’endroit est magnifique et grâce à toi je découvre le sommet!:-)) J’aurai bien voulu voir le passage avec les cordes. Je n’aurai pu m’y rendre avec Cimba, mais au moins j’ai vu de quoi ce mont à l’air.
    Bisous!

    • Non en effet Cimba ne passait pas. Et dans le sentier très très étroit aux cailloux roulants il aurait pu faire tomber les gens sans le vouloir le « petitout » 🙂 il lui faudrait des montagnes à sa dimension. bises

  20. Bonjour
    terminant tout juste la lecture de ton billet je te dis : bravo.
    l’ascension (de loin) paraissait aisée comme tu le soulignais.
    Il faut en tout cas savoir s’accrocher (et avoir la santé pour faire cette ascension) mais le résultat en vaut le coup et visuellement tu nous a gâtés.
    Merci beaucoup, tes photos m’ont fait voyager 😀

  21. Ces images sont magiques… je vais m’abstenir de monter, mais au moins j’aurais vu grâce à toi.
    Magnifques cairns. 🙂
    Passe une douce journée Cathie. Gros bisous.

  22. Bravo Cathie !
    Et merci pour ton travail de reportage : texte et photos, tout est parfait…
    Toutes les régions ont leur beauté : tu sais mettre en valeur celle de ta région d’adoption.
    Tes nouvelles racines avancent vite, transplantation réussi…
    Bonne suite à toi et « monsieur Mari » !
    Amitiés

  23. bon c’est quand que tu nous les montres ces cordes ?? pour être bien certaine que ce n’est pas « du cinéma »…..
    ben vi je ne résiste pas à te faire râler un peu, non c’est vrai tu ne râles jamais, je t’admire !
    de belles photos mais sîr que je n’irai pas – vertige – mais c’est bien joli là-haut,
    t’avais mis un coussin sous le derrière !! ha ha ha !!! j’rigole encore voyons,
    avec la semaine que je passe (trois enterrements en une semaine de gens connus au village) !
    allez zou………je retourne en cuisine, au menu : crabe !
    bisous et bonne fin de semaine, MIAOU !!!!

    • vas-y vas-y Mistigris mais tu ne me feras pas râler non non non, trop heureuse d’être passée et à ce moment là j’avais les mains sur les cordes et les yeux rivés sur mes pieds et pas question de photos crois-moi lol, pas besoin de coussin pour mon derrière il est assez rembourré pour ça hihihi pour ce qui est des enterrements je te comprends, je viens de perdre une de mes amies de mon ancien village cette semaine … quand on parle de crabe .. bises

Laisser votre sentiment sur l'article....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s