le château de Rochebaron, première partie (43)

J’aurai pu commencer cet article par :

Il était une fois…

Du côté de Bas-en-Basset, au nord-est de la  Haute-Loire…

carte

Un très très vieux château...

DSC05337

Perché sur un piton rocheux.

2

Le découvrir se mérite car la pente est rude et longue qui nous mène jusqu’à lui.

On a tout le temps de regarder la forêt qui l’entoure… et ses surprises.

abreuvoir

Dans cet abreuvoir je pensais découvrir le prince charmant déguisé en grenouille…

3

Mais à la place une quantité de bébés tritons

Et des reflets d’automne.

ombre

la pause rêverie a assez duré, nous repartons bon pied bon œil vers la tour là-haut.

tour

Qui semble si proche et pourtant … si loin !!!

Le paysage est saisissant.

vue

On entrevoit la Loire, bien large en ce lieu.

Monter, monter encore.

porte1

Passer la première porte…

souslatour

Sous la tour ….

chateau

Avant d’atteindre la deuxième et dernière entrée… le sésame pour visiter le château de Rochebaron

La suite une autre fois.

Advertisements

89 réflexions sur “le château de Rochebaron, première partie (43)

  1. Pingback: Rochebaron… le retour… | Instants Fugitifs

  2. Pingback: Les aigles de Rochebaron (le Pygargue à tête blanche) | Instants Fugitifs

  3. Pingback: Le château de Rochebaron, deuxième partie (43) | Instants Fugitifs

  4. Je visite ce coin inconnu mais auparavant, je suis passée par google ne recevant plus de mails de parution probablement à cause des soucis de PC!
    Un coucou à la bergeronnette et au petit noir aussi!
    bisous

  5. C’est à couper le souffle, même si j’aurais aimé que tu continues sur le mode conte… j’adore !
    Je serai bien sûr là pour la suite… 😉
    Bisous et douce journée.

  6. Il avait une fière allure ce château, dommage que le temps ait fait son oeuvre. Mais j’aime les vestiges et la tour que l’on voit a l’air en bon état.
    Merci pour ce partage Cathie et ce qui est inttéressant est de pouvoir le situer.
    belle journée
    gros bisous

  7. Lorsque que l’on voit la représentation du château et ce qu’il en reste, même si ces ruines sont belles, on se dit dommage qu’il n’ait pas été entretenu.
    Mais c’est malheureusement le cas de beaucoup de ces édifices.
    La présentation de ton article est très intéressante avec entre autres la situation sur la carte.

  8. Une ascension vers un pan d’histoire perché dans le temps … Superbe ballade et quelle découverte ! Et si derrière les bébés tritons se cachaient des chevaliers … Je suis sûre qu’en fermant les yeux très forts, on entend les pas de leurs chevaux résonner sur le sentier qui mène au château … Bisous Cathie

  9. Il a fière allure, on ne peut le nier !!! dis moi, tu as vu des bébés tritons ou des têtards ?? je ne vois pas bien …… parce que par ici, dans presque tous les abreuvoirs il y a des têtards ! bisous Cathie !

  10. Bonsoir ,un château mystérieux qui s’élance fier sur son python rocheux.j’aime les trois dernières photos.
    bonne soirée,bises.

  11. Hello , Cathie et oui me revoici enfin , je vais essayer de rattraper tout mon retard chez toi mais ça va me prendre beaucoup de temps car chez toi il faut avec de bonnes jambes pour te suivre 😉 , joliment raconté cette histoire curieuse et un brin « fleur bleue » j’ai hâte de connaître la suite …merci pour ces belles photos
    BISES
    MAGUY

  12. Si des fois tu le rencontrais pour de vrai le prince charmant, tu me l’envoies illico car toi, tu en as déjà un, hi hi …. Je suis certaine qu’il est dans cette région aux mille communes. Tout y semble mystérieux, plein de trésors à découvrir comme cet abreuvoir.
    Belles photos de ce haut lieu, merci.
    Bel après-midi et gros bisous

  13. Bonjour Cathie,
    Comme j’ai pu te le dire une fois la famille du côté de mon mari est de Haute-Loire à côté de Brioude. Ce sont ou c’était disons mieux, des agriculteurs (car maintenant il n’y a plus personne à la ferme) J’y suis allée à quelques reprises et je n’ai rien vu car ces gens étaient trop occupés à soigner leurs vaches et à travailler dans les champs. Je pense réellement qu’il ne connaissaient rien ou pas grand chose avec un horizon très limité … l’important étant leurs périmètre, leurs biens et c’est tout. Pourtant j’aime la nature mais là je n’aimais pas … les animaux étaient traités à la dure et rien n’était beau à mes yeux … finalement je n’y suis plus allée.
    Donc, avec ton site je découvre la Haute-Loire et ses beautés et je t’en remercie. J’arrive petit à petit à me réconcilier avec ce département.
    Merci pour ce partage que j’apprécie beaucoup. Bises et très bonne journée

    • Brioude est complètement au Nord du Département, à l’opposé de chez moi environ 80 kms doit nous séparer de ce lieu, par là la chaise Dieu dont je parlerai un de ces jours (bel endroit aussi). La Haute-Loire est très riche, très variée et mérite vraiment d’être découverte 🙂 Je suis heureuse de pouvoir t’apporter une nouvelle vision 🙂 belle soirée bises

  14. Oh là Cathie je suis essoufflée mais ravie d’avoir découvert ce magnifique paysage, c’est fabuleux …
    Bises et très belle journée.
    Ninie.

  15. Il valait bien les efforts fournis pour y accéder ! Une bien jolie série ! Belle journée à toi. Bises. Joëlle
    PS: mon chasseur à moi, chasse les nuages alors, je crois qu’on peut l’aimer !!!!!!

Laisser votre sentiment sur l'article....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s