Cuisine : les épinards sauvages : le chénopode Bon-Henri

En m’installant à Allègre je n’imaginais pas que je découvrirais grâce à une nouvelle amie,  une espèce sauvage d’épinards. (J’adore les épinards !!! et j’ignorais que la nature nous en offrait gratuitement)

L’ épinard sauvage ou Chénopode Bon-Henri  (Chenopodium bonus-henricus) pousse un peu partout. (terrains vagues, autour des étables, au pied des haies, des vieux murs) Et on peut aisément récolter les graines pour le semer au jardin et avoir ensuite des épinards sauvages « bio ».

chénopode1

Tout est bon sur cette plante, les jeunes pousses, les feuilles, et même les graines. Elle pousse de juin à Octobre.

Pour ce qui est de le reconnaitre, pas de souci, les feuilles sont grandes, triangulaires en forme de flèches.

feuille en pointe

Les jeunes pousses que l’on peut ciseler et rajouter aux salades fraiches crues, ont un petit duvet blanc et farineux en dessous.

jeunepousse

Pour le consommer cuits, comme des épinards, il faut le faire bouillir à deux eaux pour éliminer les oxalates.

Les sommités fleuries font d’excellents beignets ou se mangent à la vapeur comme des asperges.

graine

Les graines sont aussi comestibles, bouillies ou broyées en farine tout comme le quinoa voisin. (faire cuire à deux eaux pour éliminer les saponines des graines)

feuille en gros plan

Cette plante accompagnait autrefois la poule au pot du bon roi Henri, d’où son nom.

Elle est particulièrement riche en fer et conseillée en cas d’anémie.

Pour ma part je l’ai consommée tout l’été comme des feuilles d’épinards après avoir fait bouillir une première fois dans de l’eau bouillante, puis revenir dans un peu d’huile d’Olive …  Un légume gratuit, à portée de main 🙂

Alors si vous aimez le naturel, régalez-vous !

RECETTES   ICI   ICI   ICI

Ce blog est actuellement en pause, cet article est programmé, prochain article le 23 septembre :  « C’était fin Juin… près d’un ruisseau. »

 

Advertisements

26 réflexions sur “Cuisine : les épinards sauvages : le chénopode Bon-Henri

  1. Je reconnais cette plante pour l’avoir déja vu … toutes ces plantes me fascinent j’aimerais apprendre a les connaitre , cat il y a tellement de bonnes choses dans la nature

  2. Bonsoir Cathie,
    Il va falloir que j’observe pour voir si il y en a chez nous, j’aime les épinards et l’oseille, sur tes photos j’aurais dit oseille…!
    Bises.
    Ninie

  3. Je ne connaissais pas. Au Québec, on mange les épinards non cuits en salade avec des petits croutons frottés d’aïl, des morceaux d’oeufs durs et des échalotes. Une vinaigrette bien relevée et crois moi c’est délicieux. Bisous et bon dimanche

  4. Les plantes de ce genre ne manquent pas dans la nature mais nous ne savons plus les reconnaitre ni les utiliser.
    Passe un très bon dimanche

Laisser votre sentiment sur l'article....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s