Et soudain, au milieu des bois… mystère et boules de gomme…

J’étais en mode « champignons » … on m’avait tellement répété ici et là que la saison des morilles avait démarré et qu’il y en avait énormément..

instant présent (2)

Monsieur mari m’avait emmené près d’une rivière (lieu humide préférable pour la morille) et s’était trouvé un petit coin de rêve pour savourer l’Instant Présent.

Pendant ce temps je trainais par ici…

bois (2)

Le nez tourné vers le bas ce qui est préférable lorsque vous cherchez des champignons. Lorsque soudain..

effondrement (2)

Effondrement ? Je relève la tête …

1vieilebatisse (2)

Etonnement… vieille bâtisse…  Dominos..

domino (2)

Abandon … désertion…

droledemonstre (2)

Seul au milieu, armé de sa carapace, un improbable guerrier…

(Pour ceux qui le connaissent merci de me donner son nom..)

C’est le Meloe proscarabaeus (Merci Vever)

Avance au milieu des feuilles mortes avec lenteur.

moulin (2)

Mystère et boules de gomme j’avance….

Rouages insolites.

bidon

Bidon abandonné … rouillé

Et soudain la récompense… Nid de Morillons à déguster …

morilles2

Pour rappel, la morille et le morillon, sont des champignons de printemps qui consommés CRUS sont EXTRÊMEMENT TOXIQUES.

Il faut toujours les faire cuire  longtemps avant de les déguster.

 

 

Advertisements

83 réflexions sur “Et soudain, au milieu des bois… mystère et boules de gomme…

  1. Bonjour Cathie, ah! les belles morilles, je les aime bien et je vois que tu as fait d’insolites rencontres. Merci de ton billet très intéressant sur les champignons.
    Belle journée.

  2. Une balade riche en découvertes !!!
    Vous avez dû vous régaler !! je te dirais que nous ne les aimons pas particulièrement……….
    Suis en retard de courrier, mais complètement coincée depuis deux jours ….vu l’ostéo ce matin ….. »piteux état » a-t-il déclaré à mon homme !!!! gros bisous !

    • Je suis comme toi, je n’ai pas vraiment apprécié au final… je n’y ai pas trouvé grand goût.. les cèpes c’est autre chose… Tu me raconteras l’ostéo ? bisous remets-toi bien pas d’imprudence

  3. j’en suis baba !!! il y a longtemps (je devais avoir 16 ans) j’en avais trouvé une ou deux.
    Merci pour toutes ces belles photos. Bises

  4. Coucou Cathie , jolie balade et si bien narrée que je me suis laissée emportée mais j’avais une petite peur celle de rencontrer une petite bête croasssante et oufff …ce n’est pas pour cette fois 😉
    Bisous et à très bientôt là nous sommes sur la route des vacances , nous allons sans doute passer pas très loin de chez toi 🙂

  5. Finalement vous en avez trouvé
    Chez des amis dans l’Aveyron, il y a bien longtemps j’avis mangé une sensationnelle omelette aux morilles que nous avions trouvées au bord de la rivière !
    Bises cathie

  6. Rhhoooo !!! la chance !!! en voyant ton titre « mystère et boule de gomme » … je pensais que tu n’avais rien trouvé !
    Mais c’est génial ! rien trouvé par ici !
    Même près de la lande à orchidées … rien ! au fait, je ne sais pas si tu as vu mes orchidées dimanche? en plus, morilles ou orchidées, elles doivent avoir bien froid !
    Gros bisous, bon après-midi

    • Je vais revenir voir ça Nini, si je ne laisse pas de com c’est que je n’ai pas vu sinon je commente toujours mais c’est vrai que je ne viens pas tous les jours non plus, je n’ai pas le temps. bisous Nini

  7. Tu as plus de chances que moi pour les morilles… Quant à l’insecte, j’ai le même sur le dernier article de mon blog qui paraîtra ce soir!!! Les grands esprits se rencontrent (je parle de ceux des insectes bien évidemment!)

    • Bises Quichottine et bravo pour le rêve !!! Tu peux être fière de toi car sans toi rien de cela ne serait, je vais ouvrir une page association sur ce blog et je vais mettre les livres et les rêves. bisous (dès que j’ai cinq minutes je fais ça)

  8. Oui, parfois, dans les bois, bien cachés, on tombe sur des vestiges de battisses dont on ne sait plus trop quel a été l’usage tant Dame Nature s’y est emmêlée. Il m’arrive aussi régulièrement d’en trouver par ici, car le bois y était transformé en charbon de bois. C’est toujours très mystérieux. Et ça peut recéler des trésors, la preuve : tu y as trouvé de quoi te régaler !
    Bises, Cathie, et bonne soirée.

    • Les blogs m’ont inspirés je dois dire cet article. Il faut un temps je ne me serai pas arrêtée, entièrement tournée vers la « nature », ces ruines ne m’auraient pas parlé car j’aime les « vieilles pierres » et là c’est de la brique… mais à force de voir ici et là des articles et des photos très très expressives, je me suis dit : amuses-toi avec ce sujet là, tente quelque chose et je me suis régalée… la photo permet tout je crois bisous Pascale

    • Merci pour ce lien et la recherche tanette, ce n’est pas un staphylin, il a la tête beaucoup plus petite comme une tête de fourmi contrairement au staphylin que j’ai découvert grâce à vous tous.

  9. Je me rapproche de Mistigris34, j’aurais dit un Staphylin, il me fait penser au scorpion (dont j’ai une peur phobique) car il a aussi du venin au bout de la queue…
    Les morilles, moi aussi je te les laisse…trop peur de m’empoisonner hi hi…, j’en ai vu sur le marché en ce moment.
    Bises.

    • Et non, je voulais les goûter telles que, juste de l’huile d’olive et un peu d’oignons bien roussis. Mais j’avoue que je n’ai guère senti le gout des morilles… je n’ai surement pas le palais assez développé. bises

  10. de jolis lieux Cathie avec des restes rouillés utilisés par les humains j’aime quand la nature reprend ses droits

    ils sont beaux les champignons mais non je ne mangerai pas 😉
    bisous et aux 4 pattes **

  11. Une récolte de briques, ça peut être intéressant ! LOL
    On savait pour les morilles, il y en avait au marché du Puy samedi dernier !
    Bisous

    • Ici les gens ne prêchent que par la gyromitre… (toxique mais consommable une fois séchées) il parait que c’est LA morille par excellence au niveau goût !!! Connait pas et toi ?

  12. Tu as fini par trouvé ton trésor 🙂 c’est bien de joindre l’utile à l’agréable mais tu ne nous dis pas comment vous avez dégusté votre trésor 🙂
    Bonne fin de journée, bisous

  13. Balade, rencontre, découverte, le temps de vivre et et? au final la cerise sur le gâteau avec les morilles. Humm rien que d’y penser, j’en salive 😉
    Un très bon programme tout ça.
    Une année, j’en avais tellement, que je les avais faites sécher. Cette année, pas une 😉
    Belle journée à toi, à bientôt.

    PS : Je crois bien que j’aurais eu envie de tourner la manivelle pour voir ce qu’il se passe 😉

    • En dehors du séchage, comment les cuisines-tu Val ? Avec ou sans queue déjà et comment ?
      La manivelle rien à faire… hihihi, complètement rouillée la pauvre et puis ouvrir les vannes c’est dangereux quand tu ne sais pas ce qu’elles contiennent 😮
      bises

      • Je coupe simplement la partie basse du pied qui était au sol et garde tout le reste.
        Je les laisse tremper dans l’eau pour les réhydrater et c’est parti pour un bon ptit plat ensuite en les cuisinant comme un autre champignon.
        Je les accommode souvent à la crème avec des pâtes, en omelette ou tout plat de viande qui mijote, ça donne un super bon parfum. Je ne sais plus si tu es végétarienne ou pas, mais un petit filet mignon aux morilles, pour moi, c’est le top,mais un risotto aux morilles c’est aussi grandiose et voilà, c’est parti je salive 😉
        Tu peux aussi en mettre dans une fondue savoyarde, ça donne un parfum d’exception.
        Bonne dégustation à toi la veinarde 🙂

        • Tu viens de faire saliver un max monsieur mari avec tes recettes ! Et oui moi c’est juste oeuf et très rarement poissons donc presque végétarienne, mais lui est toujours à la viande alors il se prépare lui-même ses plats… sniff .. quand il a entendu tes suggestions il a bavé !!! Bon je vais rechercher des morilles comme ça je retesterai, dire que j’ai jeté mes pieds à la poubelle rrrrrrr ! merci val

    • J’ai pensé à un moulin avec ces vannes, surtout que c’est près du cours d’eau… mais pas trouvé sur les cartes ign… trop vieux… et un peu surprise de l’aspect briques qui n’est pas trop prisé par chez nous.. alors une papeterie ? Je ne sais pas bises

      • Avec quelques bons mots cles je devrais pouvoir trouver (je suis iconographe) , mais ici sur ton article il m’en manque 😀
        Pourrais tu me contacter en MP pour me parler plus en detail de la region ?
        Je t’expliquerai comment chercher …
        Merci et belles promenades

  14. voyons peut-être staphylinus olens …?
    belle récolte donc, je te les laisse, pas un champignon que l’on aime, on ne le cherche même pas !
    belle balade quand même,
    ici temps froid, tramontane et encore dans les « saints de glace »…!
    Bisous, MIAOU !!!!

  15. Bonjour ,et bien il y en a des choses qui trainent,et à la fin ,la récompense,des morilles blondes…
    je n’en ai jamais trouvé,il faut un terrain propice.bonne journée,après la pluie ,soleil,bises.

    • C’est une grande première pour moi qui suis cèpe et girolle mais quand j’ai entendu Morille, morille je me suis mise en quête et je n’ai pas lâché le morceau ! bises bleuemarie

    • Pour ce qui est des gyromitres je te rassure et je vais te dire ce que tous les anciens de mon village m’ont raconté : ici dans le 43 autrefois c’est LA morille que tout le monde cherchait et mangeait sans se soucier plus avant de cette histoire de poison… On en servait même dans les restaurants. Et puis un jour hop là boum, il a été décrété qu’elle était dangereuse. Donc en fait, après avoir pris tous mes renseignements j’ai appris que la gyromitres, une fois séchée, perdait absolument tout ce qu’elle contient de dangereux et que tu peux ensuite la réydrater et la manger.
      Ici les habitants continuent de la ramasser et de la manger … ils se contentent de la laisser sécher un peu quelques temps … hum… pour ma part je trouve qu’il y a assez des autres espèces : morilles et morillons pour ne pas prendre de risque mais bon, c’est intéressant de découvrir tout cela. bises Lo

      • Très intéressant, merci!
        Comme quoi comme quoi comme pour les animaux parfois dits nuisibles etc, on affole les gens etc…Alors que les études faites sont faussées ou insuffisantes…
        Bon appétit hihi !
        Bises

        • Ce matin un gars de mon quartier à dit à Monsieur mari qu’il avait ramassé des gyromitres et qu’il était bien content … tu vois 🙂 bises

        • Hihihihi :). Après il faut prendre la précaution de les sécher quand même comme tu le mentionnais. Sinon peut-être que bobos au ventre ;).
          En tout cas comme je disais parfois on alerte trop…

Laisser votre sentiment sur l'article....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s