Après les gorges de l’Arzon, visite de Roche-en-Régnier (43)

Arrivés à Vorey, après avoir sillonnés les gorges de l’ARZON (début de la visite ICI), nous décidons de poursuivre la promenade jusqu’au village de Roche-en-Régnier que nous avions aperçu un autre jour lors d’une autre visite…

roche en régnier

arzon

Cette fois-là nous nous étions juste avancés à l’entrée du village en nous promettant d’y revenir, éblouis par cette tour ronde au sommet de son rocher.

roche en régnier1

Mont Miaune 1066m,  château du XIII ème siècle.

En pénétrant dans la petite cité nous ne pensions pas alors trouver d’autres vestiges du passé. Roche-en-Régnier, est riche d’histoire.

ornements

Et nous restons un long moment devant « la Dauphine », fausse gargouille de l’ancien porche du Prévoté.

la dauphine1

(l’ancien porche)

la dauphinepointdevue

Vue au travers du porche…

la dauphine2

La gargouille … dénommée « la Dauphine »

dauphine3

(impressionnant non ???)

Il est temps à présent d’affuter les chaussures de montagne (et zut, je n’ai que des bottes en caoutchouc, bonjour l’ascension !) Comme toujours suivons le guide, heu pardon, les guides…

lesguides

Au pied du rocher certaines bâtisses me laissent songeuse.

maison

Allez, on va tout la haut admirer le paysage, cela vous tente ?

vers la tour

Alors rendez-vous au prochain article  🙂

 

 

Publicités

39 réflexions sur “Après les gorges de l’Arzon, visite de Roche-en-Régnier (43)

  1. Merci pour ce début de balade Cathy. C’est en voyant ces petits villages, ces détails où le vert se mêle à la pierre que je me dis qu’il y a une âme, un charme que l’on ne peut trouver dans les constructions modernes. Un beau mélange entre la nature et le bâti.
    Bonne journée à toi, bises.

  2. Pingback: Tout en haut de Roche-en-Régnier (43) | Instants Fugitifs

  3. C’est la photo ou la fenêtre était vraiment prise dans la roche ?
    Il y a des troglodytes par là ?
    En tout cas, merci pour la visite. J’attends la suite. 🙂
    Bisous et douce journée.

    • Non non la fenêtre est ouverte sous la roche en fait, à l’origine je pense qu’il n’y en avait pas mais en refaisant la maison les gens ont du faire une ouverture par là. bises

  4. une belle promenade et toujours ce passé qui nous fait coucou … et ton nounours est bien mignon , une vraie peluche! bises

  5. J’aime l’ambiance un peu mystérieuse que je ressens en regardant tes photos … cette tour et cette dame au visage usée … on peut en inventer des histoires.
    Et cette fenêtre qui se fait discrète, on regarde sans en avoir l’air, bien caché par un rideau de rocher.
    Mais je vous laisse grimper pour connaître la suite …
    Gros bisous et caresses à distribuer …

  6. C’est une belle balade que tu nous fais découvrir,
    superbes photos, j’adore, la fenêtre, nous fait un clin d’œil avec son rocher!
    Belle soirée Cathie.
    À bientôt pour la suite

  7. que voici une belle découverte! j’attends sagement la suite, j’ai le temps de mettre les chaussures de marche donc….
    (faut toujours les avoir dans le coffre de l’auto …çà sert bien parfois,
    alors à bientôt, bisous, bisous, MIAOU !!!!

    • C’est vrai qu’en général les bottes me servent plus (près des rivières, et dans les hautes herbes à cause des serpents..) là je n’avais pas prévu et je me suis dit effectivement qu’il faudrait toujours en mettre dans le coffre bises Mistigris

  8. Copier/collé j’avoue,
    je suis de retour suite au décès de ma belle mère survenu alors que nous nous préparions a fêter ces 100 ans.
    J’ai vu et bien lu vos coms sur mon blog mais n’y ai pas répondu tant ils étaient nombreux.
    Je reprends doucement contact avec ce message. Merci pour la patiente et le soutiens. Bises amicales

  9. Moyenâgeuse à souhait cette petite cité 🙂 comme toi j’aime découvrir les vestiges du passé comme cette gargouille qui éveille les curiosités….pas trop difficiles l’ascension avec les bottes en caoutchouc?
    Bonne continuation et gros bisous

    • En temps normal je suis très à l’aise dans ces pomptes là 😉
      J’ai toujours vagabondé en bottes en caoutchouc !! Comme dans le Cantal je m’occupais de chevaux j’étais tout le temps en bottes … et pas des bottes d’équitation…. donc j’ai l’habitude.
      Mais là, pour la descente sur les rochers bien lisses, j’avoue que je n’étais pas très à l’aise, et puis en vieillissant je dois dire que je deviens froussarde. bises

  10. Bonjour Cathie, que de merveille dans ta balade et je trouve amusant cette fenêtre derrière le rocher 🙂
    Merci de toutes tes belles photos et avoir le plaisir de faire des photos n’est que du bonheur!
    Bel après-midi.

  11. Magnifiques tous ces détails dans ce village !!! et je viens de lire ta réponse ci-dessus : comme tu dis, il n’est jamais trop tard ! Moi aussi j’ai ouvert mes yeux « à un certain âge déjà » !!! Ce n’est que depuis quelques années que je fais tant de photos …
    Je te suis bien sûr pour le reste de la balade, mais en chaussures de marche pour moi …je ne sais pas marcher en bottes de caoutchouc ! mes pieds n’aiment pas !
    Gros bisous, belle journée à toi ….

    • J’espère que ce monsieur que je vois par ici pour la première fois reviendra lire la réponse … Bien sur qu’il n’est jamais trop tard et j’ai presqu’envie de dire pour Rien du tout… quand on en l’envie et si le corps peut suivre pourquoi s’interdire des choses en s’arrêtant à l’âge ?
      Après si le corps ne suit plus il y a souvent des aménagements possibles.
      Les bottes en caoutchouc et moi c’est une longue histoire, mais sur du rocher lisse en descente c’est pas top je l’avoue ! bisous

  12. Très belles photos ; la Dauphine peut prendre place dans le Dauphiné? non, tu ne veux pas, alors la tour ronde…non plus, bon, je n’insiste pas, j’admire!
    bisous frais de l’Isère tourmentée!

    • Hihihi La Dauphine on la met où tu veux 🙂 la tour à déplacer ça ne va pas être commode, ou bien par la magie photoshop pourquoi pas hein ?
      Ton Isère doit être aussi froide que ma Haute-Loire bisous Janou

    • Ton département recèle de beautés toutes très différentes les unes des autres Marie-Hélène et le visiter de tous les côtés est toujours source d’émerveillement pour moi. belle journée

    • J’ai rencontré lors de mes expositions en Picardie des personnes qui parlaient comme vous, je leurs ai toujours dit : pour la photographie : IL N’EST JAMAIS TROP TARD !!! J’ai commencé personnellement en autodidacte il y a sept ans. C’est l’envie qui vous conduit et rien d’autre.Si la passion est là, et si vous avez encore des yeux pour voir et un cœur pour ressentir alors : RIEN N’EST PERDU.
      Et peu importe l’appareil aussi. Il y a toujours un lieu pour faire de la photo… je suis parfois clouée chez moi dans mon fauteuil par des crises de sciatique… ces fois là j’envisage la photo autrement, je prends ma boule en verre et je m’amuse avec. Il n’est JAMAIS TROP TARD pour s’amuser d’un rien !!!
      On ne vit qu’une seule fois Henri, ne l’oubliez pas, et chaque minute de cette vie là est trop précieuse pour avoir quelques regrets;
      Lancez-vous, osez ! Ne vous fixez pas de résultats et SURTOUT : NE VOUS COMPAREZ PAS;

Laisser votre sentiment sur l'article....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s